Présentation de l’association

Le GFG Créée en 1970 cette association contribue à la diffusion d'informations et de ressources diverses dans le domaine des Glycosciences.
VOIR

Souscrire à l’association ?

Être membre Donne accès à des tarifs privilégiés au congré annuel des glycosciences. Suivez le lien et remplissez le formulaire « non-adhérent ».
INSCRIPTION

Prix du GFG

Distinction Lors de chaque édition des "Journées du Groupe Français des Glycosciences" (la dernière s’est tenue du 23 au 27 mai 2016, à Aussois), le GFG attribue le Prix du GFG et le Prix Bernard Fournet-André Verbert. Les candidats à ces prix doivent être membres du GFG.
VOIR

Glycoworld

Toute l’actualité Dans le domaine des glycosciences.
VOIR

Actualités

Appels d'Offres Image actu

Nouvelle actu En construction

Événements Image actu

Les prochaines journées du Groupe Français des Glycosciences http://gfg2020.univ-rouen.fr/index.php

Thèses - HDR Image actu
Thèse de Milène NITENBERG

Biosynthèse des galactolipides de plantes : étude structurale et fonctionnelle de la MGDG synthase 1 (MGD1) d’Arabidopsis thaliana
Laboratoire : CERMAV, Grenoble
Directrices de thèse : Christelle Breton et Maryse Block
Date : 26 novembre 2018

Les membranes des chloroplastes sont riches en monogalactosyldiacylglycérol (MGDG) et digalactosyldiacylglycérol (DGDG), deux galactolipides essentiels pour la biogenèse de ces organites et le fonctionnement de la machinerie photosynthétique. MGD1 est la galactolipide synthase majeure chez Arabidopsis thaliana. C’est une protéine monotopique, localisée dans l’enveloppe interne des membranes des chloroplastes, qui transfère un résidu galactose à partir d’UDP-galactose sur le diacylglycérol (DAG) pour former le MGDG. MGD1 a besoin de lipides anioniques tels que le phosphatidylglycérol (PG) pour être active, mais le mécanisme d’activation reste à ce jour inconnu. Le but de ma thèse a été d’obtenir plus d’informations sur le mécanisme de régulation de la MGD1, enzyme clé de la biogenèse des chloroplastes. Mon étude s’est portée sur la protéine native MGD1 et deux de ses mutants, H155A et P189A. L’étude des propriétés d’association de MGD1 et des mutants à des membranes modèles, à l’aide de la technique des monocouches de Langmuir, a permis de proposer un mécanisme réactionnel inédit, impliquant une dyade catalytique de type PG-His, qui permet d’expliquer le rôle d’activateur du PG. Un nouveau test d’activité, basé sur cette même technique de Langmuir, a été mis en place. Il s’agit du premier exemple de synthèse d’un galactolipide sur une membrane biomimétique constituée d’un mélange DAG-PG.